Feuille paroissiale avril 2022

Classé dans : Feuille paroissiale | 0

Chers amis,

Voici le bulletin paroissial du mois d’avril. Au cœur de ce mois, nous fêterons Pâques ! Vous trouverez les propositions pour vivre cet événement. N’oublions pas le sacrement de réconciliation (nombreuses possibilités : journée du pardon le 6 avril, permanences pendant la semaine sainte à la paroisse et à la cathédrale) : « Purifiez-vous donc des vieux ferments, et vous serez une pâte nouvelle, vous qui êtes le pain de la Pâque (…). Célébrons la Fête, non pas avec de vieux ferments, mais avec du pain non fermenté, celui de la droiture et de la vérité » (1 Corinthiens 5, 6-8).

Notre désir de devenir une « pâte nouvelle » en cette fête de Pâques coïncide avec notre prière pour la paix en Ukraine. « Si nous voulons que le monde change, nos cœurs doivent d’abord changer » disait le pape François le 25 mars lors de la célébration pénitentielle qui précédait l’acte de consécration au Cœur immaculé de Marie.

Notre désir de devenir une « pâte nouvelle » coïncide aussi avec l’envoi de nos contributions au synode. Merci aux équipes qui se sont mobilisées pour écouter ce que l’Esprit Saint dit à l’Église aujourd’hui.

Je vous laisse avec ces paroles du saint-père, toujours le 25 mars, qui me semblent exprimer ce dont nous avons besoin en ce moment et que Dieu peut nous donner, à nous et par nous à l’Église et au monde, sans oublier notre pays à l’heure des élections présidentielles :

« Nous ne pouvons pas résoudre seuls les contradictions de l’histoire, ni même celles de notre cœur. Nous avons besoin de la force sage et douce de Dieu, qui est le Saint Esprit. Nous avons besoin de l’Esprit d’amour, qui détruit la haine, éteint la rancœur, la cupidité, nous réveille de l’indifférence. Cet Esprit qui nous donne l’harmonie, parce que Lui est harmonie. Nous avons besoin de l’amour de Dieu parce que notre amour est précaire et insuffisant. Nous demandons beaucoup de choses au Seigneur, mais nous oublions souvent de lui demander ce qui est le plus important et ce qu’Il veut nous donner : l’Esprit Saint, c’est-à-dire la force d’aimer. Car sans amour, qu’allons-nous offrir au monde ? Quelqu’un a dit qu’un chrétien sans amour est comme une aiguille qui ne coud pas : elle pique, elle blesse, mais si elle ne coud pas, si elle ne tisse pas, si elle n’unit pas, elle ne sert à rien. J’oserais dire, il n’est pas chrétien. C’est pourquoi nous avons besoin de puiser dans le pardon de Dieu la force de l’amour, puiser ce même Esprit qui est descendu sur Marie. » (…) « La Mère de Dieu, après avoir dit son “oui”, entreprit un long voyage, une montée vers les régions montagneuses pour rendre visite à sa cousine enceinte (cf. Lc 1, 39). Elle est allée avec empressement. Cela me plaît de penser que la Vierge est allée avec empressement, c’est toujours ainsi ; la Vierge qui s’empresse de nous aider, de nous garder. Qu’elle prenne aujourd’hui notre cheminement par la main : qu’elle le guide sur les sentiers escarpés et fatigants de la fraternité et du dialogue. Qu’elle le guide sur les voies de la paix. »

(Homélie 25 mars, célébration pénitentielle, texte complet avec de belles choses sur la confession)

Bien fraternellement dans le Seigneur,

Père Robert de Prémare

PS : Beaucoup d’entre vous ont su que j’ai été moi-même pris par le virus. Mon service complet reprend ce week-end. Merci au père Bruno d’avoir tout assuré jusque-là. Merci pour vos messages et prières. Je pense bien aux nombreuses personnes rattrapées elles aussi par l’épidémie. Tenez bon !

La Semaine Sainte à Mont-Saint-Aignan

Pour mémoire :  Journée du Pardon le 6 avril de 9h à 19h Ste-Jeanne d’Arc 

Dimanche des Rameaux et de la Passion

  • Samedi 09 avril : 18h00 Messe au Village 
  • Dimanche 10 avril
    • 10h00 Messe à Notre-Dame de Miséricorde
    • 11h30 Messe à Saint-André

Semaine Sainte

  • Lundi 11 avril : 18h30 Messe à Saint-André 
  • Mardi 12 avril : 18h30 Messe à Notre-Dame de Miséricorde 
  • Mercredi 13 avril : 18h30 Messe Chrismale à la cathédrale (Pas de messe sur la paroisse )
  • Jeudi Saint 14 avril : 19h30 Messe de la Cène du Seigneur à Notre-Dame de Miséricorde (et nuit d’adoration) 
  • Vendredi Saint 15 avril 
    • 07h00 Offices des Ténèbres à Saint-André 
    • 07h30 Laudes à Notre-Dame de Miséricorde
    • 12h15 Chemin de croix au Village
    • 15h00 Chemin de croix à Saint-André
    • 15h00 Chemin de croix à Saint-Thomas
    • 19h30 Office de la Passion à Notre-Dame de Miséricorde
  • Samedi Saint 16 avril :
    • 11h00 Méditation sur le samedi Saint à Notre-Dame de Miséricorde( frère Bruno) 
    • 21h00 Vigile Pascale à Notre-Dame de Miséricorde (avec le baptême des catéchumènes)
  •  Pâques dimanche 17 avril 
    • 10h00 Messe à Notre-Dame de Miséricorde
    • 10h30 Messe au Village 
    • 11h30 Messe à Saint-André
    • 17h00 Vêpres à la Cathédrale

Octave de Pâques

  • Lundi de Pâques 18 avril : 10h30 Messe à Notre-Dame de Miséricorde

Horaires des confessions à Mont-Saint-Aignan 

  • Samedi 09 avril : 09h30 à 11h00 Saint-André
  • Lundi 11 avril : 17h30 à 18h30 Saint-André  
  • Jeudi Saint 14 avril : 11h00 à 12h30 Village & 18h00 à 19h30 Notre-Dame de Miséricorde
  • Vendredi Saint 15 avril : 16h00 à 17h00  Saint-André & 18h00 à 19h30 Notre-Dame de Miséricorde
  • Samedi Saint 16 avril : 10h00 à 12h00 Notre-Dame de Miséricorde 

Horaires des confessions à la Cathédrale 

  • Samedi 09 avril : 10h00 à 12h00 & 15h00 à 18h00
  • Lundi 11 avril : 15h00 à 18h00
  • Mardi 12 avril : 15h00 à 18h00
  • Jeudi 14 avril : 15h00 à 18h00
  • Vendredi 15 avril : 10h00 à 12h00 & 16h30 à 18h00 
  • Samedi 16 avril : 10h00 à 12h00 & 15h00 à 18h00 

Message du 18 mars 2022

Chers paroissiens,

 

Voici quelques informations importantes pour la vie paroissiale et diocésaine, dans l’ordre chronologique.

 

Samedi 19 mars 20h30 à l’église de Bois-Guillaume, concert de soutien pour l’Ukraine par les chœurs et l’orchestre des Hôpitaux et Université de Rouen (Pierre Déchelotte). Œuvres de Schubert (messe en sol majeur), Beethoven, Lysenko, Franck, Fauré, Bortniansky.

Entrée libre, collecte au profit d’associations actives auprès de la population ukrainienne.

 

Dimanche 20 mars, 3ème dimanche de carême : 1er scrutin des catéchumènes lors de la messe de 11h30 à St-André. Les lectures seront celles de l’année A (évangile de la Samaritaine, Jn 4). Après l’homélie, nos futurs baptisés de Pâques recevront l’imposition des mains, accompagnée d’une prière d’exorcisme, afin d’être purifiés et fortifiés dans leur cœur et leur intelligence pour s’attacher plus profondément au Christ.

Faire apparaître dans le cœur des appelés ce qu’il y a de faible pour le guérir, et ce qu’il y a de bon pour l’affermir, tel est le sens du mot scrutin.

Priez bien pour les catéchumènes de notre paroisse qui seront baptisés dans la nuit de Pâques : Stéphanie, Robin, Quentin, Vincent, Marion, Matthieu et William.

 

Dimanche 20 mars dans toute l’Église de France, journée de prière pour les personnes victimes de violences sexuelles au sein de l’Église, ainsi que d’abus de pouvoir ou de conscience.

L’assemblée plénière des évêques de France de novembre 2021 a fixé au 3ème vendredi de carême de chaque année la date de cette journée, demandée par le pape François. Mais pour la première année, elle aura lieu le dimanche pour que tous les fidèles s’associent à cette prière. Dans nos églises, lors du rite pénitentiel, nous ferons silence plus longuement, en nous mettant à genoux et en nous tournant vers la croix, avant le chant du Kyrie eleison. Une intention de la prière universelle proposée par notre diocèse fera mémoire des victimes de tous ces abus. (en pièce-jointe)

Notre évêque sera présent à la cathédrale pour un temps de mémoire et de prière à 12h, rassemblant des personnes victimes, des fidèles et des prêtres : d’abord dans la cour des libraires (temps de mémoire), puis à la chapelle de sainte Jeanne d’Arc dans la cathédrale (temps de prière).

Ce rendez-vous est ouvert à tous. Unissons-nous à cette intention, en communion avec les victimes, dans un esprit de réparation et d’espérance, avec une volonté résolue pour que notre Église devienne une « maison sûre ».

 

Mardi 22 mars, 9h30 au centre paroissial, pliage des enveloppes du denier de l’Église. Appel aux bonnes volontés. Nous comptons sur vous !

 

Vendredi 25 mars, fête de l’Annonciation du Seigneur : 2 messes sur la paroisse, à 7h à Saint-Thomas et à 18h30 à Notre-Dame-de-Miséricorde. Nous nous unirons à la prière du pape François, qui consacrera en ce jour l’Ukraine et la Russie au Cœur immaculé de Marie (voir ce lien ).

 

 

Je vous laisse avec cette prière pour la paix :

« Christ ressuscité, en nous tenant en silence devant toi, nous laissons monter cette ardente prière : que cesse le feu des armes sur la terre de l’Ukraine ! Accueille dans ton amour ceux qui meurent de la violence et de la guerre, console les familles dans le deuil, soutiens celles et ceux qui ont dû prendre le chemin de l’exode. Confrontés à l’incompréhensible souffrance, nous croyons pourtant que tes paroles d’amour et de paix ne passeront jamais. Tu as donné ta vie sur la croix et tu nous as ouvert un avenir, même au-delà de la mort. Alors nous t’implorons : donne-nous ta paix. C’est toi, notre espérance. »

Et voici un lien sur l’action des chrétiens pour l’aide aux réfugiés ukrainiens

 

Bon dimanche, bien fraternellement dans le Seigneur.

Père Robert de Prémare.

Feuille paroissiale mars 2022

Classé dans : Feuille paroissiale | 0

Chers paroissiens,

Voici le bulletin paroissial du mois de mars, très fourni en ce temps de carême. Merci de lire attentivement les différentes propositions pour intensifier la prière et les appels à la solidarité (famille Tamba, repas chauds, hospitaliers de Lourdes, banque alimentaire) ou un service (ménage, accueil).

Nous n’oublions pas la situation en Ukraine. A ce sujet, un message sur la sonnerie des cloches des églises à 20h vous a été transmis hier par l’intermédiaire de la paroisse, sans que nous ayons pu vérifier sa provenance. C’était une erreur. Nous sommes mobilisés dans la prière, prêts à aider si des familles ukrainiennes frappent à notre porte, mais restons prudents devant l’inflation de messages qui peuvent créer de l’agitation là où nous avons besoin de recul.

Voici la prière universelle de ce dimanche avec une intention spéciale pour la paix, et une intention de notre diocèse alors que le procès de l’attentat de St-Étienne-du-Rouvray est en cours d’achèvement.

  • Seigneur, nous te confions les catéchumènes appelés ce dimanche par notre évêque aux sacrements de l’initiation. Nous te prions pour eux, pour leurs accompagnateurs et pour la fécondité de ton Église.
  • Seigneur Jésus, Prince de la Paix, nous nous tournons vers toi alors que des bruits de guerre résonnent en Europe. Sois le soutien de tous ceux qui sont en danger. Brise l’orgueil des puissants, inspire la sagesse aux gouvernants. Infuse en eux le courage de construire la paix. Maintiens en nous la flamme de l’espérance, afin que la paix gagne notre monde.
  • Seigneur, nous te prions pour l’issue du procès de l’attentat contre le père Jacques Hamel qui aura lieu ces prochains jours. Donne aux juges ton Esprit de sagesse; accorde aux victimes et à leur famille la consolation sur la route de la vie ; ouvre le cœur des accusés à la lumière de la vérité.

Merci à vous tous pour votre présence fervente lors des messes des cendres ce mercredi. Merci à ceux qui prient chez eux sans pouvoir nous rejoindre à l’Église.

Je vous souhaite à tous un carême intense avec de beaux fruits de conversion.

Bien fraternellement dans le Seigneur.

 

Père Robert de Prémare

Curé de la Paroisse Saint-Jacques de Mont-Saint-Aignan

 

Bulletin du mois de Mars 2022

Entrée en Carême

 

 

Chers paroissiens,

 

En attendant un bulletin paroissial complet pour le mois de mars, je vous envoie quelques nouvelles importantes.

 

1) 2 mars : mercredi des Cendres, entrée en carême, 2 messes vous sont proposées pour la paroisse :

  • 12h15 à St-André (et non pas à NDM)
  • 19h30 à Notre-Dame-de-Miséricorde

 

2) Le pape et nos évêques nous appellent à jeûner et à prier, en ce mercredi des Cendres, pour la paix en Ukraine. Voici le message de Mgr Eric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France :

« A la suite du pape François et en union avec les évêques de France, j’appelle les catholiques de France à prier pour les Ukrainiens et pour le retour de la paix en Ukraine, pour toutes les victimes de la violence aveugle que porte la guerre. Prions aussi pour le peuple russe tout entier, dans sa diversité. Dans notre prière, n’oublions pas les soldats, les familles qui seront endeuillées, les personnes qui seront blessées. N’oublions pas non plus les populations civiles et, parmi elles, les plus fragiles et les pauvres qui sont trop souvent les premières victimes des conflits. La responsabilité des dirigeants qui décident la guerre est immense à leur égard.

Les catholiques prieront en particulier comme l’a suggéré le Pape lors du mercredi des cendres, le 2 mars 2022. Ce jour-là, les chrétiens entrent en carême et sont invités à prier davantage et à jeûner. Nous offrirons cela pour la paix et la justice, en communion avec tous ceux qui en Ukraine et en Russie aspirent à la paix, à la vérité et à la justice.

Que le Seigneur éclaire les gouvernants, convertisse les cœurs qui doivent l’être et soutienne tous ceux qui se mobiliseront pour restaurer la paix, le dialogue et la concorde entre les peuples. Qu’il inspire aux évêques des différentes confessions les paroles et les gestes qui réconforteront et qui serviront le véritable esprit de paix. »

 

Pour intensifier cette prière, associée au jeûne, sachez que chaque messe des cendres sur notre paroisse sera suivie d’un temps d’adoration silencieuse (jusqu’à 14h à St-André, après la messe de 12h15, jusqu’à 21h15 à NDM, après la messe de 19h30).

 

Voici par exemple la prière faite à Taizé cette semaine (frère Aloïs) :

« Dieu d’amour, nous sommes déconcertés par les violences dans le monde, et en particulier à présent par les actes de guerre en Ukraine. Donne-nous de nous tenir en solidarité aux côtés de celles et ceux qui souffrent, et qui vivent aujourd’hui dans la peur et l’angoisse. Soutiens l’espérance de tous ceux qui, dans cette région du monde tant aimée, cherchent à faire prévaloir la justice et la paix. Envoie l’Esprit Saint, l’Esprit de paix, qu’il inspire les responsables des nations et tous les humains. »

 

3) Il est encore temps et urgent de participer au synode de l’Église universelle, ouvert par le pape François en octobre 2021. Chacun de nous est invité à former un groupe (5 ou 6 personnes), pour traiter une des questions proposées.

Voici, en résumé, l’objectif de ce synode : à partir de l’expérience vécue, aussi bien positive que négative, quelles sont les conversions nécessaires pour nous-même et nos communautés, afin que l’Église remplisse mieux sa mission, dans une communion plus grande entre tous ses membres et avec la participation de tous ?

Un passage de saint Paul (1ère lettre aux Corinthiens, chap. 12 et 13) nous inspire : « Vous êtes le corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps » (12, 27). L’Église ne peut vivre pleinement qu’en intégrant tous ses membres : « L’œil ne peut pas dire à la main : Je n’ai pas besoin de toi » ; la tête ne peut pas dire aux pieds : « Je n’ai pas besoin de vous » » (12, 21). Saint Paul indique clairement le chemin de cette intégration : « Recherchez donc avec ardeur les dons les plus grands » (12, 31). Suit le fameux chapitre 13 : le chemin par excellence, c’est la charité.

Cette réflexion des petits groupes, qui alimentera celle des évêques avec le pape en 2023, est un exercice d’écoute mutuelle indispensable, une expérience de « synodalité » (synode = marcher ensemble), ainsi que l’a décrite le pape François :

« Une Église synodale est une Église de l’écoute, avec la conscience qu’écouter est plus qu’entendre. C’est une écoute réciproque dans laquelle chacun a quelque chose à apprendre. Le peuple fidèle, le Collège épiscopal, l’évêque de Rome, chacun à l’écoute des autres ; et tous à l’écoute de l’Esprit Saint, l’Esprit de Vérité, pour savoir ce qu’il dit aux Églises » (discours du 17 octobre 2015).

L’enjeu est donc capital !

Mais la méthode est très simple : réunir 5 ou 6 participants pour un échange sur un des thèmes proposés. Un rapporteur rédige ensuite un compte rendu d’une ou deux pages et l’adresse au diocèse (adresse : rouensynode2023@gmail.com). Date limite des remontées : le 15 avril 2022. Il reste 7 semaines pour participer, c’est donc possible mais c’est urgent ! Le diocèse fera parvenir vos contributions à la Conférence des évêques, puis Rome collectera les apports de tous les pays.

Vous faites déjà partie d’un groupe ? N’oubliez pas de terminer le travail.

Vous n’avez pas de groupe et vous ne savez pas avec qui vous associer ?

Signalez-vous très vite aux personnes suivantes, qui pourront vous mettre en contact avec d’autres, vous donner plus d’explications et un résumé des 10 thèmes proposés :

Vous avez un trop petit groupe qui pourrait accueillir d’autres personnes ? Signalez-vous aussi de la même manière.

 

4) La prochaine soirée louange, témoignage et adoration aura lieu le vendredi 04 mars à 20h30 à NDM. Une belle manière de commencer le carême !

 

5) L’appel décisif des catéchumènes aura lieu le dimanche 06 mars à 17h00 à la cathédrale. 64 futurs baptisés seront appelés par notre évêque, en vue des sacrements de l’initiation qu’ils recevront à Pâques. Parmi eux, 5 catéchumènes de notre paroisse (et aussi 2 adolescents), que nous confions à votre prière. La célébration de l’appel décisif est ouverte à tous.

 

Il est temps de m’arrêter. Bon dimanche et bonne entrée en carême !

Bien fraternellement dans le Seigneur.

 

Père Robert de Prémare

Curé de la Paroisse Saint-Jacques de Mont-Saint-Aignan

Message du 30 janvier 2022

Chers amis,

Vous trouverez ici le bulletin paroissial de ce mois de février.

Ce dimanche, nous célèbrerons dans notre paroisse, de manière anticipée, la Présentation de Jésus au temple (fêté le 2 février). Dès samedi, nous accueillerons les enfants du catéchisme et les jeunes de l’aumônerie à NDM pour la messe de 18h (pas de messe au village) pour leur permettre de vivre cette belle fête, avec la procession de la lumière. Il n’y aura pas de partage de crêpes cette année, mais cela ne doit pas empêcher la lumière du Christ de se propager, plus forte que l’ambiance sombre de ce temps de pandémie. Raison de plus pour saisir et donner cette lumière.

Rouen aurait dû accueillir ce week-end le rassemblement national des étudiants, Ecclesia-Campus. Hélas, il n’aura pas lieu. Nous prions cependant de tout cœur pour tous les étudiants. Sachez qu’une pièce de théâtre, intitulée Jehanne, préparée pour ce rassemblement par une troupe d’étudiants de Rouen sous la houlette du père Savarin, aura quand même lieu : 16h30 à St-Vivien le 29 janvier. C’est ouvert à tous.

Bon dimanche et bonne fête de la Chandeleur,

Bien fraternellement dans le Seigneur.

Père Robert de Prémare

Curé de la Paroisse Saint-Jacques de Mont-Saint-Aignan

Ce week-end, 2 000 étudiants des aumôneries de France auraient dû se retrouver à Rouen pour le Rassemblement national Ecclésia Campus, autour du thème « témoin de l’essentiel, ton avenir est plein d’Espérance. » La complexité de la situation sanitaire n’a pas rendu possible cette rencontre. Seigneur, nous te prions pour les étudiants de notre pays.

Nous te confions ceux qui agissent dans nos aumôneries, paroisses, communautés et nous te remercions pour leur témoignage de foi et de charité. Nous te prions aussi pour ceux qui sont loin de l’Eglise, ceux qui ne te connaissent pas ; ceux qui vivent dans la  précarité et la solitude ; ceux qui ne trouvent pas de sens à leur vie.

Toi Seigneur, tu te tiens fidèlement au côté des étudiants :  affermis-les dans l’Espérance. Manifeste-leur ta bonté ! Qu’une nouvelle génération de jeunes témoins se lève et trouve sa joie dans une vie donnée par amour pour toi et pour les autres.

Mgr Laurent Percerou Evêque de Nantes Président du Conseil pour la Pastorale des Enfants et des Jeunes